La plantation des 10 km de haies financées en 2015 (cf.P’tit défi n°16) a commencé cet hiver avec une grande diversité de formes de haies et d’essences d’arbres. Pour Mathieu Forgeot qui cultive des plantes aromatiques et médicinales en bio, l’objectif est avant tout de favoriser la biodiversité et en particulier les auxiliaires des cultures ainsi que les pollinisateurs. Il a donc choisi d’implanter autour de ses parcelles une diversité d’essences permettant d’assurer des floraisons presque toute l’année. Le linéaire mitoyen avec un agriculteur conventionnel est planté en double rang séparé de 1,2 m afin de limiter la dérive de produits de traitement du voisin dans son champ. Enfin, à terme, le bois récupéré lors de la taille des arbres servira à faire fonctionner un séchoir collectif au bois pour sécher les plantes aromatiques.
Les plants sont paillés avec du compost au pied et de la paille pour garder l’humidité dans le sol et empêcher les « mauvaises » herbes de concurrencer les arbres au début de leur croissance.
Les plantations se termineront l’automne prochain. Merci à tous les contributeurs pour avoir rendu possible ce projet. Nous vous tiendrons informés du résultat final.